Ciudad del Este + cataratas del Iguazú (do Iguaçu)

01>05.05.2016

En route pour Ciudad del Este (littéralement: la Ville de l’Est), qui est la seconde ville/agglomération en importance du Paraguay, située, comme son nom l’indique, dans la partie est du pays. Elle compte 320.000 habitants, et borde les rives du Rio Paraná, qui fait frontière avec le Brésil. Après 5-6 bonnes heures de bus à traverser les plaines (déforestées) paraguayennes, nous arrivons au terminal de bus local. Nos requêtes couchsurfing n’ont rien donné, on va donc se rendre au centre pour chercher un hostal. On compte rester quelques jours sur place, et de là, visiter les chutes d’Iguazú (ou Iguaçu, en portugais), qui se situent non loin, sur le Rio Iguazu/çu qui forme frontière entre le Brésil et l’Argentine.

Du terminal, on se renseigne pour prendre un bus pour le centre-ville, et on apprend que le bus en question va plus loin, jusqu’à la ville de Foz Do Iguaçu, au Brésil. Quitte à chercher un logement, pourquoi ne pas tenter le Brésil direct; on est chauds, on y va. Sauf que… on constate que le bus local ne s’arrête pas à la frontière, alors que nous, on doit se faire tamponner le passeport. Le chauffeur accepte de s’arrêter et nous lâcher juste après le poste frontière, et on revient côté paraguayen… la nuit tombe, on cherchera finalement notre logement à Ciudad del Este. On nous donne, à l’info-tourisme, 2 adresses d’hostals bon-marchés. Un peu éloignés, puis les bus ne fonctionnent pas des masses en ce dimanche soir. On tente de rallier l’endroit, annoncé « derrière le Mc Do », à moitié en bus et à moitié à pied. Derrière la Mc Do: pas d’hostal visible, mais un endroit assez sombre et glauque, avec des entrepôts de bagnoles gardés par des gars avec des fusils à pompe… On commence à douter, et après avoir tourné en rond plus d’une demie-heure, la nuit se faisant de plus en plus noire, un gars nous demande ce qu’on cherche. Il nous indique ensuite l’hostal 2 rues plus loin… Alors qu’il nous voit assez inquiets de s’assurer qu’il nous donne une info exacte… ils ajoute, en anglais: « mais je fais aussi du couchsurfing… donc vous pouvez venir chez moi, j’habite à 2 pas ». Donc nous voilà logés pour 4-5 jours chez ce sympathique José. On fait connaissance avec sa famille, bien sympa et intéressante, qui venait souper chez lui le soir-même! En fait, José était l’un des 7 couchsurfers à qui on avait envoyé une demande. Il avait vu notre message alors qu’il était dans le bus en revenant d’Asunción, et allait le traiter (positivement) une fois qu’il serait entré chez lui. Et voilà qu’on tombe par hasard sur lui dans cette ville de plus de 300.000 habitants! Comme quoi le hasard fait bien les choses! 😉

Ciudad del Este nous a été présentée comme étant « la Chine de l’Amérique du Sud »: c’est une zone franche défiscalisée ou se vendent des tas de trucs plus cheap qu’ailleurs. Il y a donc tout un marché légal avec son parallèle illégal, accompagné de mafias en tous genre (Libanais, Chinois), à 2 pas (pour ne pas dire sur) la frontière brésilienne. Les gars tentent de nous arrêter pour nous vendre de l’ « electronico », des tasers en « démo » sur le trottoir (mais pas sur des gens hein), c’est la folie, ça grouille dans tous les sens. L’architecture, assez bling bling et cheap/kitsch à la fois fait effectivement penser à des villes d’Asie, ou du moins l’image que l’on s’en fait.

Cataratas do Iguaçu, Brasil
03.05.2016

Première journée de visite des fameuses chutes d’Iguaçu, côté brésilien. Les photos valent mieux qu’un (trop) long discours, mais en gros, il s’agit d’un des plus impressionnant site du genre au monde, classé au patrimoine naturel de l’UNESCO. Il s’agit d’un ensemble de 275 cascades, s’étalant sur un front de près de 3 km, avec une hauteur culminant à 90m, au niveau de la « garganta del diablo » (la gorge du diable), la partie la plus impressionnante de cette merveille de la nature. Les deux côtés du Rio Iguaçu/zú (Brésilien/Argentin) sont aménagés de passerelles et pontons permettant de s’approcher de très près des diverses chutes, en de nombreux endroits du site, aussi bien en haut, avec des vues vertigineuses, qu’en bas où on peut constater aisément le débit et la puissance, dans cette atmosphère humide vaporeuse chargée d’éclaboussures, laissant apparaître ça et là un arc-en-ciel du plus bel effet. Au passage, on a pu voir pas mal d’animaux, allant de ces petits mammifères rigolos déjà vus en Bolivie, aux lézards et papillons colorés.

Cataratas del Iguazú, Argentina
04.05.2016

Seconde journée, même site, mais autre point de vue, et autre météo. On a droit a un ciel plus clair, plus ensoleillé. On croyait avoir déjà presque tout vu la veille, mais la partie argentine du site nous a réservé tant de belles surprises supplémentaires, tant le site est vaste, et rendu beaucoup plus accessible que du côté brésilien… avec en point d’orgue “culminant”, ce ponton en porte-à-faux au dessus de la “garganta del diablo”, dont on ne pouvait voir le fond tant la puissance des flots noie l’atmosphère d’un épais brouillard de gouttelettes projetées avec force dans les airs. Petite anecdote rigolotte: on tombe sur des papillons zébrés avec une sorte de n° 88 (ou 89) illustré sur les ailes… on croirait des fakes mais ils sont tous comma ça… j’avais l’impression de voir des fans ailés de l’équipe de foot de Charleroi, dont je suis supporter (les Zèbres), tant ça paraissait surréaliste!

On aura passé deux belles journées à faire des va-et-vient entre le Paraguay et ses pays voisins: le Brésil, puis l’Argentine via le Brésil, avec autant de tampons dans le passeport que de passages de frontières (ouf, les bus voulaient bien s’arrêter pour nous!), ou presque (on a pu éviter le poste frontière brésilien pour passer du Paraguay à l’Argentine, vie la Brésil, ainsi que pour revenir).

Etape suivante: ce sera le Brésil avec São Paulo, en bus, où on rejoint nos amis Caio et Adriana, rencontrés en Bolivie, avant de redécoller vers l’Europe.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s