Lima – Magdalena Del Mar

27>30.10.2015

Magdalena Del Mar est le quartier où on a été reçus à notre arrivée par Mathilde, étudiante Réunionnaise en philo/anthropo en échange universitaire cette année à Lima. Elle nous a bien aidés à faire nos premiers pas dans la capitale péruvienne, notamment en nous donnant des conseils d’endroits à visiter, de spécialités culinaires à essayer, ainsi que de s’y retrouver avec le système de bus qui est très différent de ce qu’on connait: pas de numéros de lignes, juste des noms des destinations et étapes principales écrites sur les bus (ce sont des noms de rues, boulevards, quartiers), et un portier/contrôleur qui les crie sans cesse, à chaque arrêt. Tout un programme, mais on s’habitue très vite. Il suffit de demander sans arrêt (en Espagnol of course), et puis beaucoup de gens nous aident spontanément. Les Péruviens sont très sociables et fort altruistes.

Une des premières choses qu’on a vue, c’est le marché de Magdalena et le quartier commerçant qui l’entoure. Une kyrielle de couleurs, de petites boutiques, de fruits, légumes, objets en tous genres… une athmosphère très sympathique et agréable, et surtout très vivante. Les trottoirs sont plein de petites échoppes ambulantes, de nourriture, et de tas d’autres-choses. En fait, très peu de supermarchés et énormément de petits commerces. Il y a bien plusieurs centres commerciaux, mais à l’échelle d’une ville de 9 millions d’habitants, ils ne sont pas (encore?) une concurrence énorme aux petits commerces.

On est allé, avec Mathilde, voir une procession religieuse, la plus importante d’Amérique du Sud visiblement, qui s’appelle la procession du Señor de los Milagros (Seigneur des Miracles). Dos porteurs emmènent une réplique d’une peinture murale sacrée (d’une tonne et demie!!) à travers les rues de la ville, dont l’orginal a ceci de sacré qu’elle a survécu à toutes les catastrophes alors que tout s’écroulait autour d’elle (incendies, tremblements de terre, etc…)

Petit tour au centre-ville, Plaza San Martin, Plaza de Armas, on tombe par hasard sur un marché couvert de plusieurs étages exclusivement dédicacé à la copie et l’imprimerie: des centaines de petites boutiques concurrentes les unes des autres concentrées en un même lieu!!!

Ensuite, découverte des quartiers huppés et touristiques (Miraflores) et du bord de l’océan Pacifique. On plonge le pieds dedans, mais ce fut un peu le parcours du combattant pour y arriver, au moment de traverser le bas des falaises où l’air est irrespirable à cause de la pollution automobile…. Il y a pas mal d’endroits en ville où l’odeur est la même que quand on ouvre sa fenêtre dans un tunnel de la petite ceinture de Bruxelles aux heures de pointes…. sans qu’on soit pour autant aux heures de pointe…. Puis, dégustation, dans un marché, de Ceviche (plat à base de poisson cru), et de Chicha Morada (boisson sucrée à base de maïs noir des montagnes)!!!! Lima nous a réservé pas mal de surprises culinaires.

Et bien-entendu, je ne peux m’empêcher d’admirer des tas d’édifices aux formes particulières. Autant les habitations et bâtiments privés ont un style assez bricolé/pas fini/ improvisé, autant certains édifices publics, pour la plupart du temps en béton, sont d’une architecture expressive et massive, extrêmement bien composée!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s